Publié le 7/06/2022

Message de Monsieur Brunaud, directeur du CRR :

Une grande dame nous a quittés.

J’ai le regret et la profonde tristesse de devoir vous annoncer le décès, dans la nuit du jeudi 02 au vendredi 03 juin dernier, de ma collègue Lydie Grondin, des suites d’une longue maladie.

Elle m’a fait l’honneur et la joie d’être mon adjointe pendant trois années durant lesquelles, sans relâche, elle a pris à bras le corps les dossiers du conservatoire avec abnégation,  toute la rigueur morale qui la caractérisait, ses immenses compétences et, pour ceux qui la connaissait bien, son humour et sa joie de vivre qu’elle a conservé jusqu’au bout.

Des études musicales approfondies en alto et musique de chambre lui ont permis un solide parcours d’artiste-interprète au sein d’orchestres nationaux (Opéra de Lyon, Orchestre national d’Ile de France), conduit en parallèle avec une carrière d’enseignement dans des conservatoires. Puis elle choisit de reprendre des études juridiques avec l’obtention de plusieurs diplômes, dont un Master professionnel en droit et pouvoir public avec mention droit européen pour compléter sa formation par une expertise juridique et statutaire. Elle a participé à l’élaboration des textes réglementaires, et à la création des cadres d’emplois de la filière culturelle dans la fonction publique territoriale au CNFPT, entre 1993 et 2004, et a construit le dispositif de recrutement de cette filière.

Lydie Grondin était présidente du Générateur, lieu d’expérimentations artistiques en art contemporain, situé à Gentilly (94). Passionnée par l’art contemporain et les nouvelles formes d’écritures du spectacle, Lydie Grondin avait été nommée par arrêté du ministre de la Culture, pour une durée de cinq ans, pour siéger dans la commission professionnelle consultative sur le spectacle vivant. Elle était membre de la CPNEF-SV (commission paritaire nationale emploi formation) dans le spectacle vivant.

Elle était Directrice-adjointe du Conservatoire à Rayonnement Régional de Rueil-Malmaison depuis juin 2019.

Je garderais évidemment d’elle l’exemple de son courage et de son intégrité intellectuelle qui forçait le respect.

L’ensemble du personnel du conservatoire se joint à moi pour présenter nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Fabrice Brunaud,

Directeur du CRR